Différence entre compensation et indemnité

AccueilLa rubrique infoDifférence entre compensation et indemnité

Acte délictueux : quand y a-t-il responsabilité ? Quand est-on obligé de payer une compensation et quand une indemnité ?

Celui qui cause un dommage injuste à autrui est obligé de payer une compensation. Indemnisation compensation financière. Un principe aussi connu qu’évident (Indemnisation de compensation de perte d’activité). Prenons le cas d’un accident de voiture : la personne qui a causé l’accident paie les dommages (bien que par l’intermédiaire de sa propre compagnie d’assurance) : Indemnisation ou compensation. Il en va de même pour tout autre dommage : la balle qui brise la vitre, la violation d’une obligation contractuelle, etc : Indemnite compensatrice csg 2021 fpt. En droit, il existe des hypothèses dans lesquelles une autre personne doit être payée même si elle n’a pas commis de délit (Indemnité compensation congés payés). C’est là que réside la différence entre la compensation et l’indemnisation.

Comme nous le verrons plus en détail ci-dessous, l’indemnisation et la compensation (ou l’indemnité) sont unies par le préjudice subi par une personne, mais diffèrent l’une de l’autre par le type d’événement qui a causé ce préjudice (Indemnité compensation csg). Si ce sujet vous intéresse et que vous voulez en savoir plus, poursuivez votre lecture : nous verrons ensemble quelle est la différence entre compensation et indemnité.

Compensation : qu’est-ce que c’est ?

L’indemnisation est l’obligation qui pèse sur une personne lorsqu’elle est responsable d’un préjudice.

La compensation peut être de deux types :

  • par équivalent, lorsqu’elle consiste en la réparation pécuniaire du dommage ;
  • sous une forme spécifique, lorsqu’elle consiste en la suppression directe du dommage, avec rétablissement de la situation antérieure.

En pratique, l’indemnisation sous forme équivalente oblige la partie lésée à verser une somme d’argent correspondant au dommage qui a été causé ; l’indemnisation sous forme spécifique, en revanche, consiste à rétablir la situation antérieure à la survenance du fait dommageable.

Si Titius perd le téléphone portable que Caius lui avait prêté, il peut lui en payer la valeur (compensation en équivalent) ou lui en procurer un identique (compensation sous forme spécifique).

Selon la loi , l’indemnisation sous une forme spécifique ne peut être réclamée que si elle est totalement ou partiellement possible ; en outre, le tribunal peut ordonner que l’indemnisation ne soit faite que sous une forme équivalente si l’indemnisation sous une forme spécifique est excessivement onéreuse pour le débiteur.

Par exemple, il n’est pas possible de procéder à une indemnisation spécifique si le bien endommagé était unique : Indemnité compensation csg calcul. Pensez à quelqu’un qui détruit un tableau de valeur ; dans un tel cas, la seule chose que le débiteur peut faire est de payer les dommages.

De même, une compensation équivalente sera effectuée lorsqu’il sera impossible (ou presque impossible) pour le débiteur de rétablir la situation antérieure. Indemnité compensation licenciement. Pour revenir à l’exemple de la perte d’un téléphone portable, supposons que l’appareil perdu est très rare, d’une série limitée : (Indemnité compensatrice csg 2021 cdg). Il peut être pratiquement impossible pour le débiteur de trouver un modèle authentique. Indemnité compensatrice csg 2021 nouveau fonctionnaire. C’est pourquoi une compensation monétaire est presque toujours préférée.

Compensation : quand l’obligation naît-elle ?

L’obligation de verser des dommages et intérêts naît lorsqu’un préjudice a été causé à une autre personne : Indemnité compensatrice csg 2021 simulateur calcul. Cela se produit généralement dans deux cas :

  • pour la responsabilité contractuelle, c’est-à-dire lorsqu’on n’a pas respecté un engagement pris à l’avance (par exemple, terminer un travail à temps) ;
  • pour la responsabilité non contractuelle, lorsqu’on cause un dommage à une autre personne sans avoir de relation avec elle (Indemnité compensatrice csg aesh). Pensez à l’accident de la route classique.

Compensation : qu’est-ce que c’est ?

L’indemnisation est la somme d’argent qui doit être versée lorsqu’une personne accomplit un acte licite qui, cependant, porte atteinte aux droits d’une autre personne.

Les cas de compensation (ou d’indemnisation) prévus par la loi sont différents :

  • indemnisation après une expropriation pour cause d’utilité publique ;
  • une indemnité pour un acte accompli en état de nécessité ;
  • l’indemnisation du propriétaire du fonds servant dans le cas de la constitution d’une servitude de passage forcé ;
  • indemnité pour élévation en copropriété.

Dans toutes ces hypothèses, la personne qui cause du tort à autrui ne fait qu’exercer son propre droit. Indemnité compensatrice csg cdg. Pensez au propriétaire du terrain empiété : la loi lui confère le droit à la servitude de passage sur le terrain d’autrui pour accéder à la voie publique (Indemnité compensatrice csg mutation). A ce droit correspond toutefois la compression de la propriété d’autrui. D’où la raison du versement d’une indemnité, proportionnelle au préjudice causé par la servitude de passage.

Compensation et indemnisation : différences

La différence entre l’indemnisation et le dédommagement est que, tandis que le dédommagement est dû pour un acte illégal qui a causé un dommage injuste, le dédommagement est dû pour l’exercice légal d’un droit qui a cependant entraîné une compression ou une atteinte au droit d’autrui.

En résumé : si l’indemnisation est toujours la conséquence d’un acte fautif, l’indemnité doit être versée même si l’acte accompli est autorisé par la loi. L’indemnisation sert donc à rééquilibrer les positions entre ceux qui ont exercé un droit et ceux qui, du fait de celui-ci, ont subi un préjudice.

Enfin, une autre différence entre l’indemnisation et l’indemnité est que si l’indemnisation peut être à titre équivalent ou sous forme spécifique, l’indemnité est toujours à titre équivalent, en ce sens qu’elle consiste toujours en l’obligation de payer une somme d’argent.